Réseau régional
Troubles du langage et déficits d'apprentissage

Editorial Le mot du Président

Chers Amis, Chers Collègues,

En cette période de vœux, permettez-moi tout d’abord de souhaiter à chacun d’entre vous, que vous soyez collaborateur assidu ou occasionnel de Résodys, usager actuel ou passé de nos services, ou simplement intéressé par nos activités, d’excellentes fêtes de fin d’année et que l’année qui vient vous apporte santé et satisfaction dans tous les domaines.
Plus généralement, le président d’une association consacrée à une cause aussi vaste que les troubles d’apprentissage ne peut que souhaiter que cette cause continue à avancer en 2011 au moins au même rythme que les années précédentes. Cette avancée, nous la concevons et la souhaitons dans deux directions principales : en premier lieu, évidemment, vers une prise de conscience encore plus profonde et généralisée de la fréquence et de la nature des troubles spécifiques d’apprentissage ; cela afin qu’à terme plus aucun soignant, plus aucun enseignant ne puisse ignorer ce que c’est qu’un enfant dyslexique ou dyspraxique, et que soit complètement éradiquée cette erreur aux conséquences pesantes qui faisait de l’enfant dyslexique un enfant "comme les autres", seulement un peu plus paresseux ou inapte psychiquement. Comprendre et accepter la différence, l’enjeu reste majeur. En second lieu, que la communauté scientifique continue à explorer la complexité des mécanismes menant à ces troubles, seule garantie que nous puissions un jour en élucider les rouages intimes, et donc les traiter encore plus efficacement.
Cette nouvelle newsletter contient ainsi un bref résumé de certaines des actions auxquelles Résodys a pu participer durant l’année 2010 en les replaçant dans cette perspective d’avancée et d’amélioration de ce véritable problème de santé publique dont nous parlions dans la précédente newsletter. Vous trouverez ainsi un petit texte rappelant les faits marquants de l’évolution structurelle de Résodys au cours de l’année et le programme qui nous attend pour 2011 ; un article sur l’état de la collaboration entre Résodys et l’Education Nationale ; un bref état des lieux de la recherche scientifique au cours de l’année 2010 et de la contribution de nos équipes à cette recherche ; sans oublier de rappeler la place de choix qu’occupe le SESSAD de Résodys dans le panorama régional des troubles d’apprentissage.
Alors à tous, bonne lecture et surtout bonne année 2011 !

Michel Habib