Réseau régional
Troubles du langage et déficits d'apprentissage

IIIe journée scientifique CERTA/RESODYS Marseille, 25 mai 2012 : "Les troubles de l’écriture"

Parmi les difficultés rencontrées par les enfants souffrant de troubles d’apprentissage, si les troubles de la lecture sont en général au premier plan durant les premières années d’apprentissage, les troubles de l’expression écrite occupent une place de plus en plus importante, en raison d’une meilleure reconnaissance de leur impact sur de nombreux aspects de la vie scolaire, mais aussi par le développement important qu’ont connu, ces dernières années, les indications d’aménagements pédagogiques et d’outils de compensation. Parallèlement, les modes de prise en charge se sont diversifiés, incluant non plus seulement l’orthophoniste, mais également le psychomotricien, l’ergothérapeute, le graphothérapeute.
La journée annuelle Résodys/CERTA, est cette année consacrée à cette importante question qui sera traitée de divers points de vue complémentaires, avec en particulier une participation active de notre laboratoire partenaire du CNRS, le Laboratoire de Neurosciences Cognitives . En premier lieu, grâce à la présence de chercheurs régionaux et nationaux dans le domaine de l’acquisition de l’écriture, les données les plus récentes en la matière seront exposées, en particulier du point de vue de la psychologie cognitive et des neurosciences cognitives, où plusieurs équipes dans notre département, tant hospitalières qu’universitaires, se sont spécialisées dans le domaine. Sur ce dernier point, les apports de l’imagerie cérébrale fonctionnelle seront soulignés, de même que les connaissances actuelles sur les liens entre cerveau et écriture. La question des liens entre dysgra-phie et dyspraxie sera en filigrane de plu-sieurs interventions, en particulier celle de l’équipe de Marianne Jover, du Département de psychologie développementale et différentielle d’Aix-en-Provence, dont elle constitue un des sujets d’étude principaux. Nous accueillons également les spécialistes nationaux en psychomotricité (Toulouse) et en ergothérapie (Garches, Annecy), deux spécialités qui sont évidemment en première ligne dans la prise en charge des enfants dysgraphiques. Enfin, nous recevrons Marie-Line Bosse, de l’Université de Grenoble, qui parlera de ses travaux sur l’orthographe et leurs implications pratiques. Une journée riche d’échanges et d’informations en perspective...