Réseau régional
Troubles du langage et déficits d'apprentissage

Assises Toulon 2006-2007

Le thème choisi cette année par Résodys pour ses Assises Régionales est : « le dyslexique au collège ».
Trois thèmes d’actualité seront principalement abordés :
1°) Le sommeil de l’adolescent (Dr Matteo, Centre Hospitalier de Toulon). Largement méconnu, les problèmes de sommeil peuvent être une cause de déficits cognitifs, et donc de difficultés scolaires, pour les adolescents, tout particulièrement pour ceux souffrant déjà de difficultés d’apprentissage. Le Dr Mattéo-Champion, spécialiste régionale de ce sujet, fera part de son expérience et des possibilités actuelles de prise en charge et de traitement de ces troubles.
2°) Les apports récents de la neuropsychologie à la compréhension des difficultés scolaires de l’adolescent. Les énormes progrès réalisés récemment sur le fonctionnement du cerveau ont permis de découvrir que le cerveau de l’adolescent est encore largement immature, et qu’au cours des années du collège, des modifications considérables s’opèrent encore au niveau même de sa structure ; cette constatation possède deux implications majeures : a) que les troubles d’apprentissage et du comportement de l’adolescent doivent être analysés dans une perspective dynamique, les mécanismes cérébraux sous-jacents étant encore en pleine évolution et b) que les traitements et prises en charge peuvent encore être très efficaces, le cerveau ayant encore de grandes capacités d’adaptation et de plasticité.
3°) Du point de vue de l’Institution Scolaire, la question se pose de plus en plus fréquemment des aménagements que l’Ecole peut et doit réaliser en direction de ces adolescents, surtout depuis la nouvelle loi sur le handicap qui promeut l’égalité des chances pour ces enfants. La réflexion devra donc être menée entre les usagers (associations de parents), l’école (incluant la médecine scolaire) et le corps médical pour définir les conditions optimales d’application de ces nouvelles mesures, pour le bénéfice de ces jeunes, souvent brillants mais limités dans l’expression de leurs capacités à cause de leur dyslexie. Résodys envisage même d’élargir le champ de son action aux étudiants du 3eme degré de la région, à l’instar des Universités Anglo-saxonnes qui prennent déjà largement en considération les besoins spécifiques des étudiants dyslexiques.

Articles de cette rubrique