Réseau régional
Troubles du langage et déficits d'apprentissage

Apprendre la musique aux enfants dyslexiques : des ateliers musicaux à visée thérapeutique

Les recherches neurobiologiques récentes ont montré que l’apprentissage de la musique pouvait avoir un véritable effet thérapeutique sur divers troubles dont souffrent les enfants dyslexiques. Utiliser la musique comme complément de la rééducation tout en apprenant un instrument : une technique qui devrait s’imposer comme le "nec plus ultra" pour la prise en charge d’une grande partie des enfants « dys ».

L’équipe de Résodys, ayant participé à des recherches sur ce thème en collaboration avec le CNRS et le Rectorat d’Aix-Marseille, a mis au point un protocole rééducatif original sous forme d’ateliers d’une semaine de rééducation intensive à l’aide de matériel musical. Parallèlement, l’association Mélodys développe une méthode d’apprentissage de la musique adaptée aux enfants « dys ». La collaboration entre les deux équipes a donné naissance à un concept d’ateliers de
remédiation/ enseignement destinés à des enfants dyslexiques, dyspraxiques ou dyscalculiques. Autour de 3 intervenants principaux, une orthophoniste spécialisée, une enseignante de musique et une éducatrice est organisée la prise en charge durant 5 jours successifs d’une douzaine d’enfants par groupes de 3 ou 4, avec comme objectif, à travers l’apprentissage d’un instrument de musique (généralement le piano), de contribuer à la rééducation de leur trouble . Dans le même temps, ces ateliers procurent à l’enfant un moyen d’accéder à l’apprentissage d’un instrument, selon une technique originale, elle aussi conçue spécialement en fonction de leurs difficultés. Au final, les enfants qui en auront bénéficié auront tiré un double avantage de ces ateliers : une amélioration de leur trouble, dont l’ampleur et la persistance seront mesurés de façon objective, et un bagage musical facteur unanimement reconnu d’épanouissement personnel physique, psycho- logique et social.

La méthode en quelques traits :

  • sessions de 5 jours d’ateliers
  • 3 ateliers fonctionnant en parallèle animés par des professionnels spécialisés
  • un volet rééducatif portant sur la perception des sons, le repérage des signes écrits et la coordination motrice ; l’ensemble utilisant divers types de supports musicaux et informatisés et d’expression corporelle (3 heures par jour) .
  • un volet éducatif visant à initier (ou perfectionner) l’apprentissage d’un instrument, avec 4 modules distincts : « développement auditif » ; « rythme et motricité » ; « pratique instrumentale adaptée » ; et « vers écriture et lecture musicales ». (2 heures par jour)
  • un volet pédagogique collectif d’expression spontanée, d’écoute et d’approfondissement des connaissances musicales (1 heure par jour).

Une formation spécifique

En parallèle de l’organisation des ateliers eux-même, Résodys, toujours en collaboration avec Mélo-dys, prépare un programme de formation autour des différents aspects, théoriques comme pratiques, de la méthode, en direction de tous les partenaires susceptibles de prolonger cette action : orthophonistes, autres paramédicaux, et enseignants. La première de ces formations concernera donc les orthophonistes qui pourraient intégrer les principes de la méthode dans leur propre rééducation. Des outils informatisés seront en particulier mis au point, outils qui seront utilisable de manière aisée et réplicable, deux conditions indispensable pour que leur utilité soit optimale. A terme, nous visons à la constitution d’un véritable réseau multiprofessionnel dans la pure tradition des activités "classiques" de Résodys.