Réseau régional
Troubles du langage et déficits d'apprentissage

2eme journée scientifique du CERTA « Neuropsychologie des troubles de l’attention » VENDREDI 13 mai 2011 Faculté de Médecine NORD

Les troubles de l’attention représentent à la fois l’une des questions les plus complexes et les plus méconnues au sein des troubles d’apprentissage de l’enfant. En effet, quoi de plus banal qu’un élève qui « ne fait pas attention » en classe, qu’un enfant « distrait » ou encore un adolescent qui a « des difficultés à se concentrer » ? Or derrière cette banalité apparente se cachent des mécanismes complexes qui commencent à être mieux connus, tant du point de vue de leurs bases neurobiologiques que de leurs implications pour les apprentissages comme pour la vie quotidienne. La neuropsychologie offre aujourd’hui une analyse précise de ces troubles, grâce à des outils de plus en plus performants et permet aux autres interve-nants, psychiatres, neurologues, rééducateurs, psychologues, enseignants spécialisés d’adapter leur prise en charge à la réalité de la dysfonction neurocognitive sous-jacente, qu’elle soit d’origine lésionnelle ou non, en évitant de verser dans la facilité de considérer l’enfant comme paresseux, peu motivé ou encore inintelligent. A l’inverse, grâce aux outils de la neuropsychologie, il est aujourd’hui possible de diagnostiquer un trouble de l’attention sans hyperactivité, une condition beaucoup plus fréquente qu’on ne le pensait jusqu’ici. Enfin, la neuropsychologie de l’apprentissage de la lecture a, elle aussi, connu d’impressionnantes avancées par l’introduction de modèles des liens entre lecture et attention. C’est donc dans cette perspective résolument moderne que se place cette journée avec pour objectif d’éclairer à lumière de la neuropsychologie et des neurosciences un facteur majeur des difficultés d’apprentissage chez l’enfant et l’adolescent.

Par un malencontreux concours de circonstances, la 2eme journée scientifique du CERTA a été programmée le même jour que la journée nationale de Pédiatrie qui a lieu cette année à Marseille. Toutes nos excuses à ceux que cette coïncidence empêche d’assister aux deux réunions.